25/10 2017
19:00 h
Chudoscnik Sunergia présente

AGORA-Theater: Animal Farm – Theater im Menschenpark

7 comédiens à la recherche d’une ferme d’animaux en Europe actuelle.

Dans « Animal Farm (1945) George Orwell dénonce les manipulations propagandistes à l’aide desquelles Napoléon – Staline – prend les gains de la révolution des animaux d’élevage contre le fermier Jones – le tsar ou l’ordre capitaliste – pour développer un culte tyrannique de la personnalité. Pendant la guerre froide, le livre était souvent lu comme une parabole de la nature humaine.

Les animaux de ferme – des animaux élevés par l’homme – sont les premiers à s’engager dans la révolution. Et puis en forme de cochons et de chiens pour les révéler exactement. Aujourd’hui, l’homme lui-même devient l’objet d’un tel élevage et d’une telle optimisation. L’horizon historique d’un « parc de l’homme » (Peter Sloterdijk) est créé par l’amélioration des performances, les changements génétiques et les procédures de sélection. Dans ce contexte du XXIe siècle, la Ferme animale d’Orwell peut-elle être plus qu’un conte de fée de la révolution?

100 ans après la Révolution d’Octobre, cinq joueurs sont à la recherche de la ferme des animaux en Europe d’aujourd’hui. Dans un parc humain, une mesure pour optimiser et améliorer les gens – surtout ceux qui ont cru autrefois à l’idée de révolution -, ils sepenchent sur le texte d’Orwell. Ils examinent ce que le système du Parc Humain fait de nos corps, de nos paroles, de nos efforts. Ils jouent du théâtre dans le parc humain et se demandent, qu’est-ce que sont les animaux aujourd’hui?

La recherche du contenu est aussi une recherche de la forme, et la production est donc une lutte constante entre l’essai et l’erreur, un commencement continu, une tentative constante – une révolution permanente.

Dans le cadre de