Sunday, 15/09 - 19:00 h
Chudoscnik Sunergia présente

Sundae@seven: Sébastien Hogge

/ /

Une fois par mois, Chudoscnik Sunergia et Hugh Featherstone présentent la série de concerts acoustiques Sundae@seven dans l'ambiance chaleureuse du bistro du centre culturel Alter Schlachthof. La saison d'automne 2019 commence avec un concert de Sébastien Hogge le 15 septembre. Le guitariste belge et élève de Jacques Stotzem est une véritable éponge à musique et surprend avec un funk jazz de première classe!

Sébastien a commencé la guitare à 14 ans après avoir été bercé par le blues, le rock et la folk durant son enfance. C’est à 15 ans qu’il a eu sa première révélation musicale avec Stevie Ray Vaughan qui reste son influence principale en matière d’approche du son et du groove. Le blues lui a permis de découvrir d’autres racines traditionnelles comme la musique d’Howlin Wolf, Elmore James, Muddy Waters et bien d’autres. Ces groupes l’ont aidé à adopter la technique du finger picking qu’il a découvert avec le guitariste belge Jacques Stotzem chez qui il a participé à plusieurs stages. Cela lui a donné l’occasion d’améliorer son jeu, de toujours privilégier la diversification des styles et de tenter de transmettre l’âme d’un morceaux par la guitare. Au fil du temps, il s’est constitué un son qui lui est propre, où le groove fait écho à la mélodie en passant par un certain humour bien de chez nous.

Sébastien a également joué avec un groupe liégeois funk, rock, blues du nom de Casino avec qui il a enregistré trois démos de cinq titres et donné plusieurs concerts dans différentes salles de la région liégeoise (tipi, foyer culturel, Bouldou,…).

A 20 ans, Sébastien entre au jazz Studio d’Anvers afin de se lancer dans l’étude du jazz qui constitue selon lui un bagage musical essentiel notamment au niveau de l’improvisation. Il a en outre pu bénéficier de l’expérience de musiciens comme Laurent Mercier, Stéphane Mercier, Richard Rousselet, Vincent Romain, Victor Da Costa, … Il a également été très influencé par des musiciens comme Bill Evans, John Coltrane et Wes Mongomery. A 22 ans, Sébastien décide d’entrer au conservatoire de Maastricht pour peaufiner son apprentissage du jazz.

En mai 2013, il entre au jet studio avec « les R’tardataires ». En outre, ils ont eu l’opportunité de jouer sur la scène « Dance Hall » du Dour festival. En outre, ils ont gagné le concours Franc’Off des jeunes talents des Francofolies de Spa.

Il a sortis son premier album « consortium » en Juillet 2015 comprennant une formule solo et une formule quartet avec Antoine Dawans à la trompette, Jean Derby à la basse et Lionel Aquilina à la batterie.

Au centre culturel d’Eupen, les visiteurs peuvent s’attendre à un concert funk jazz raffiné!

Vidéo