Sunday, 17/06 - 11:00 h
Chudoscnik Sunergia présente

Concert en matinée: Myrddin

Le 17 juin, Chudoscnik Sunergia organise le dernier concert en matinée de la saison culturelle de cette année, avant la pause estivale au centre culturel Alter Schlachthof. L’artiste belge Myrddin sera sur scène avec son trio "cante y baile". Il est accompagné par Esteban Murillo, l'un des meilleurs chanteurs de flamenco de notre temps et la danseuse Saïdjah Galo. L'esthétique de Saïdjah Galo allie une sensualité et une élégance à une expression puissante et sait ainsi rencontrer l'essence du flamenco ! Comme toujours, le café et les croissants sont inclus dans le prix d'entrée, suivi d'un échange personnel avec les artistes. Départ à 11h00 au centre culturel Alter Schlachthof Eupen.

Myrddin De Cauter, est le fils cadet du multiinstrumentaliste belge Koen De Cauter. Dans le monde de la musique contemporaine il est ce qu’on peut appeler un « phénomène », un génie excentrique. Il a déjà sorti quatre CDs – sur son dernier album’Rosa de Papel’, il démontre son incroyable talent de compositeur et de guitariste et prouve que les grands virtuoses du flamenco ne doivent pas nécessairement venir d’Espagne.

Esteban Murillo  vient d’origine de la région Charleroi. Le flamenco fait toutefois partie intégrante de sa vie depuis sa naissance : la voix de son grand-père et les guitares de ses oncles résonnent dans la petite maison de ses grands-parents maternels. Au fil des années, Esteban partage la scène avec divers artistes de renommée internationale issus du monde du flamenco, tels que Carlos Piñana ou Rosi Navarro « La Divi ». Le 16 mai cette année il a sorti son nouvel « Mi Verdad ».

Grâce à sa mère, Geneviève Galo, qui a sa propre école de danse à Bergame, en Italie, elle est née dans la culture flamenco. A l’âge de cinq ans, Saïdjah Galo a commencé à prendre des cours de danse. Aujourd’hui, en tant que représentante de l’école sévillane, elle se spécialise dans la danse flamenco avec différents éléments tels que bata de cola (robe), abanico (éventail), sombrero (chapeau) et mantón (écharpe). Ses talents ont même été intégrés dans le film « Dance the world » de Marie Jo Lafontaine en 2008.

Vidéo